lib

Libye: le fils de Kadhafi condamné à mort

biSeif al-Islam Kadhafif fils de Muammar Khadafi défunt dictateur de la Lybie et huit membres de son groupe ont été condamnés à mort mardi à Tripoli, un verdict que l’ONU a condamné ainsi que le Conseil de l’Europe et de nombreuses ONG. C’est à la suite d’un procès qui a duré 16 mois entaché par des violences et des divisions politiques qui touchent la Libye, les accusés habillés en bleu, la barbe rasée ont pris part à l’audience avec un air calme, silencieusement assis dans une cage grillagée de couleur noire.

Quand l’annonce du verdict a été faite, l’un des prisonniers a crié, « criminels, voyous tyrans avant d’être sortis de la salle.

Seif al-Islam Kadhafi était jugé avec 36 mis en cause, pour avoir pris part à la répression mortelle de la révolte qui a mis fin au règne de Kadhafi en 2011. Ceux-ci étaient poursuivis pour pillages, assassinats, sabotages et actes ayant porté atteinte à l’union nationale, complicité dans l’incitation au viol et conscription de mercenaires africains.

Parfois présenté comme le remplaçant valable de l’ancien dictateur, et n’était pas présent à l’audience. Depuis qu’il avait été arrêté en novembre 2011, il est emprisonné à Zenten, par des groupes qui s’opposent aux autorités qui contrôlent Tripoli. Depuis la chute du régime de Kadhafi, le pays est tombé dans le chaos avec deux gouvernements qui peinent à s’entendre.

pil

Le monde de la formule 1 perd l’un de ses membres : Jules Bianchi

loteAprès avoir fait un accident grave lors du Grand Prix du Japon en octobre 2014, Jules Bianchi est décédé à Nice alors qu’il était âgé de 25 ans seulement a annoncé sa famille dans un communiqué samedi.

« C’est une avec tristesse immense que les parents de Jules Bianchi, Philippe et Christine, son frère Tom et sa sœur Mélanie annoncent le décès de Jules survenu hier soir au centre hospitalier universitaire de Nice, en France où il était interné après son accident sur le circuit de Suzuka, au cours du Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014, pouvait –on lire. Jule a tenu bon jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, il n’a pas pu aller jusqu’au bout. Nous ressentons une douleur profonde et inexplicable ».

Le Président de la République François Hollande a rendu un vibrant hommage « avec beaucoup d’émotion » au pilote français.

Après avoir fait un accident violent au Japon et malgré un combat mené pendant neuf mois, il a fini par mourir auprès de sa famille cette nuit à l’age de 25 ans. Le monde du sport automobile français perd ici l’un de ses meilleurs espoirs. J’adresse mes pensées à ses parents, sa famille et ses amis ».

Les pilotes consternés

« Nous sommes détruits d’avoir perdu Jule après une bataille aussi dure. Ce fut un privilège que l’avoir eu dans notre équipe » a expliqué Manor Marussia Fi1 l’écurie pour laquelle il courait sur son compte Twitter.

dio

Tour de France: Marc Madiot n’appréhende pas le pire pour Thibaut Pinot

madioIl ya quelques années, Thibaut Pinot avait réalisé une bonne saison avant d’intégrer le Tour de France après avoir terminé le Tour de Suisse à la quatrième place.

Pour rappel, le coureur FDJ avait lâché au départ de la course à l’entrée des Pyrénées. La raison qui avait été avancée était la maladie qui l’affaiblissait. «C’est la conséquence de son succès au Tour passé explique Marc Madiot au cours d’une conférence de presse Hangout.

On espère toujours que les coureurs français puissent se distingué. C’est difficile à gérer, il n’avait pas vraiment les qualités d’un coureur cycliste bien formé. Ce qui est différent aujourd’hui. Très célèbre dans le peloton, Pinot est une terreur en montagne et sait se distinguer sur les autres terrains. Mais es ce qui le préserve d’une nouvelle catastrophe ?

Je pense que oui car on ne sait jamais ce qui peut arriver » lance le directeur de la FDJ. Voici Froome l’an passé dans le Tour : les choses peuvent se retourner contre vous. Il a chuté plusieurs fois et il a disjoncté ».